Yipikaye ! La prochaine aventure de John McClane sera une suite, mais aussi un prequel de la saga Die Hard avec Len Wiseman à la direction.

Cela fait beaucoup de mauvaises nouvelles en une phrase n’est ce pas ? Après l’indigeste et l’infâme cinquième épisode intitulé Die Hard : Belle journée pour mourir dans lequel McClane et son fils – interprété par l’anti-charismatique – Jai Courtney finissaient dans une piscine à Tchernobyl, Hollywood va encore se surpasser avec le sixième opus.

Alors que le réalisateur Len Wiseman, l’auteur du quatrième opus, est en pourparlers avec la FOX pour diriger Die Hard 6, nous apprenons que le film sera une suite et un prequel. En effet, le film sera en partie une origin story dans laquelle nous retrouverons un jeune John McClane dans le New-York de 1979, mais il y aura des scènes plus contemporaines avec Bruce Willis. Bon déjà, on voit que la production ne souhaite pas assumer un reboot de la franchise. Ce qui selon nous serait mieux pour tout le monde, arrêtons de défoncer l’œuvre de John McTiernan.

Sachant que l’acteur demande un cachet colossal pour tourner, inutile de vous dire que la production n’aura pas les moyens de le rajeunir à l’écran pour les scènes se déroulant en 1979. Il va donc y avoir un nouvel acteur pour le rôle de John McClane. Et là on prend peur ! Lorsque l’on sait que la production a choisi Jai Courtney pour interpréter son fils à la place de Aaron Paul, qui était clairement le choix le plus logique, nous redoutons donc la nouvelle interprétation.

Après ce problème de la version jeune de McClane, il y a l’intrigue. Dans un premier temps on nous promettait un dernier film qui verrait le retour de Zeus Carver (Samuel L. Jackson). Ce qui pourrait être encore le cas, mais vu la tournure des choses on en doute.

Pour rappel, un comics Die Hard intitulait Die Hard : Year One revenait sur les jeunes années de McClane, plus de dix ans avant les événements du premier Die Hard. L’histoire prenait place à la fin des années 70, il ne serait pas étonnant que les différents numéros publiés de 2009 à 2010 ont donné quelques idées aux producteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.