AccueilCinéma Contes du hasard et autres fantaisies : Ryusuke Hamaguchi s’en sort...

[CRITIQUE] Contes du hasard et autres fantaisies : Ryusuke Hamaguchi s’en sort avec les honneurs

Ryusuke Hamaguchi a déjà révélé qu’il pouvait être un réalisateur de talent avec Drive My Car et avec Contes du hasard et autres fantaisies il vient enfoncer le clou… mais pas totalement. Qu’est-ce qu’il manque pour en être un chef-d’œuvre ? La réponse dans le texte.

Des histoires intrigantes

Contes du hasard et autres fantaisies propose trois histoires distinctes. Aucune relation entre elles. Chacune propose des thèmes différents. La première s’avère plutôt classique dans le sens où cela va narrer un triangle amoureux entre deux amies et un homme, dont l’une d’entre elles s’avère être l’ex de l’homme en question. Rien de bien surprenant mais le tout est bien écrit, pensé et amené.

Le deuxième récit est quant à lui plus particulier. Particulier dans le sens où cela va évoquer le thème de la libido féminine. Il faut dire que le thème est audacieux car peu vu et abordé dans le cinéma japonais. Très clairement, ce Contes du hasard et autres fantaisies fait monter l’écriture et l’intrigue crescendo.

La troisième histoire est clairement la plus aboutie et la plus maîtrisée. Celle-ci narre les retrouvailles de deux amies qui ne sont pas revues depuis 10 ans, soit après leur sortie du lycée. Il faut avouer que c’est dans ce récit que Hamaguchi révèle son plein potentiel avec une maîtrise de la direction d’acteur et le tout est sublimé par le jeu de ces derniers au diapason avec le récit et la maestria du réalisateur.

Comment pourrait-on définir la mise en scène de ces récits ? Simple mais terriblement efficace. Hamaguchi maitrise son art. C’est du cinéma japonais dans son plus juste apparat. C’est beau, c’est lent, les sentiments sont captés de la meilleure des manières. Certes le tout pourra en rebuter plus d’un dans le sens où les dialogues peuvent paraître interminables, mais il faut aller davantage en profondeur pour en récupérer la substantifique moelle que propose le film.

Conclusion :

Contes du hasard et autres fantaisies est un film qui se savoure comme un excellent met. Tout en lenteur et en délicatesse. Si vous vous y donnez la peine de vous y plonger, le film vous récompensera au fur et à mesure de votre visionnage et il est certain que vous y apprécierez ce qu’il en offre.

Contes du hasard et autres fantaisies de Ryusuke Hamaguchi est disponible en DVD, Blu-Ray et VOD depuis le 23 aout 2022.

RÉSUMÉ

Contes du hasard et autres fantaisies est un film qui se laisse découvrir au fur et à mesure. Tout dans la contemplation de l’humain et de ses sentiments, le film saura vous guider vers de l'inattendu et surtout vers des chemins psychologiquement sinueux.

Vous avez aimé ? Partagez :

Rami
Rami
Fils caché de Kurosawa et de Robert Downey Jr, il est à la recherche perpétuelle du meilleur film.Vous le trouverez très souvent dans une salle de cinéma, à toute heure, de jour comme de nuit. Attention, ne jamais nourrir après minuit.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[CRITIQUE] Contes du hasard et autres fantaisies : Ryusuke Hamaguchi s’en sort avec les honneursContes du hasard et autres fantaisies est un film qui se laisse découvrir au fur et à mesure. Tout dans la contemplation de l’humain et de ses sentiments, le film saura vous guider vers de l'inattendu et surtout vers des chemins psychologiquement sinueux.