AccueilChroniquesCROQUE DE LA GEEKETTE #43

CROQUE DE LA GEEKETTE #43

La geekette est rentrée de vacances ! Heureuse de vous retrouver pour une nouvelle saison ! Pour clamer son amour pour le JV et les autres médias auquel Eklecty-City affectionne ! Et ça commence fort dès le début de la semaine de la rentrée avec ceci :

Deus Ex Human Revolution est un jeu raciste. FACE PALM !

Vous avez pu le lire et même le voir qu’on rencontre ce personnage dans le jeu, le facteur qui a déclenché la polémique, SDF, noire, fouillant dans les poubelles, accent stéréotypé :

Doit on s’insurger ? Je dois vous avouez que je ne suis pas sensible à l’accent pour trouver de quoi me choquée mais force est de constater que la manière de parler de la jeune femme révèle un accent fort prononcé. Mais vraiment, le jeu a-t-il mérité d’être estampillé raciste ? Non pour Square Enix car le jeu veut montrer les diverses populations ethnique avec des origines culturelles et socio-économiques diverses. Bien dit Square.

Je n’adhère pas du tout à cette nouvelle polémique, je ne suis pas une spécialiste des divers et nombreux accents, je ne pourrais pas expliquer non plus d’où vient l’accent du personnage de Letitia mais je ne vois rien de raciste. Un mot vient pourtant « Stéréotype ».

On a et on trouve toujours et encore des stéréotypes partout, et pas que dans le jeu vidéo ! Les personnages sont souvent stéréotypés, ça ne me dérange pas mais parfois c’est fait de la mauvaise manière !

Revenons sur des anciennes polémique : Resident Evil 5, un jeu épouvantable et raciste pourquoi : un homme blanc tire sur des noirs. Vous me diriez mais non c’est pas ça et pourtant des gens l’ont compris ainsi alors qu’il faut replacer les choses dans son contexte, l’aventure se situait en Afrique avec comme personnage principal Chris Redfield qui est sans cesse entouré de créatures contaminées, il a vraiment une VDM le pauvre. Si un Resident Evil se passe en Afrique c’est sure que la population noire sera touchée par un virus, c’est logique et il n’y a rien de raciste là dedans. Ce qui nous rappelle RE 4 où on massacrait des espagnols rien de xénophobe face à l’étranger. Personne n’avait gueulé !

Je me souviens d’un autre fait qui m’a quelque peu dérangé, je n’ai pas considéré cela comme un acte racisme pour autant mais comme un stéréotype extrêmement mal placé surtout dans un RPG. Souvenez vous de Final Fantasy XIII, un personnage noir y était présent, jusque là pas de soucis même si son nom était bizarre pour nous, on craquait déjà pour Sazh Katzroy et son bébé Chocobo dans sa coupe afro qu’on voyait déjà dans la démo du jeu. Pas d’accent pour ce personnage on est dans un autre monde qui n’a pas la même culture et la même histoire que le notre sauf que des joueurs bondissent à l’écoute de son thème :

Ah oui, belle musique, ça a du rythme, ça swing, c’est jazzy… heu mais attendez une seconde… qu’est ce que viennent foutre ces sonorités là dans un tel jeu ! C’est… stéréotypant ! Fang n’a pas un thème chinoisant ! Hope le petit enfant n’a pas comme thème principal une… une… une berceuse ! Les musiques des RPGS et surtout les thèmes doivent représenter non pas le physique des personnages mais leurs caractères, leur état d’âme leurs complexités ! Écoutez la différence avec le Barret’s Theme le premier personnage noir vu dans Final Fantasy VII; Y’a pas photo.

Autre fait intéressant, dans Assassin’s Creed on incarne Altair qui n’a pas d’accent au contraire d’une autre vaste population et au contraire Ezio possède ce petit accent italien chantant. Pas de polémique pour cela mais un débat entre joueurs à savoir s’il faut conserver les accents.

Vous avez vu cette séquence, pourquoi Altaïr ou son maître n’ont pas un accent comme Malik ? Doivent-ils parler un anglais parfait ou parler tous les deux avec un accent ? Le débat est lancé.

Autre groooos stéréotype qui me faisait bien rire à l’époque dans une autre de mes séries favorite Metal Gear Solid, à savoir que dès qu’il y a un noir dans un film…. Il meurt rapidement et en premier : (spoiler mais il y a prescription)


Kojima raciste va et encore je n’ai pas mis Fortune ! :D

Et encore que dois-je dire des français !!! Il n’y a de quoi se plaindre ! On se fait tuer très facilement dans les jeux, un peu trop à mon goût et en plus on nous met un accent épouvantable ! Ok on peut parler comme ça mais au moins on essaye de faire des efforts dans la réalité !


Je crois que je vais porter plainte, je me sens discriminée !

Le débat de savoir si un jeu est raciste ou pas est bancal, aucun jeu blockbuster ne peut se permettre, ni faire un jeu avec des idées racistes. Il ne supporterait pas la censure et surtout il n’attirerait pas les joueurs. Il y a une question de contexte à mettre en place et aussi il faut que les développeurs mais surtout les scénaristes créer des personnages sans qu’ils soient stéréotypés, plus modernes et qu’ils surprennent. Il faut oser ! Nous n’avons pas à désespéré, ce genre de personnage existe le meilleur exemple pour moi : Faith dans Miror’s Edge.

Et puis bouclons la boucle avec Deux Ex, car nous fêtons la triste célébration du 11 septembre 2001. J’ai une pensée pour les victimes en ce triste jour. Pourquoi Deus Ex ? Car le jeu est sorti avant le 9/11 et que les développeurs, par soucis de place, n’avaient pas modélisé les Twins Towers à New York. Dans le jeu Deus Ex, les tours n’étaient plus là suite à une attaque terroriste. Une coïncidence qui fait froid dans le dos.

Votre soutien est important pour Eklecty-City, retrouvez toutes les actualités pop culture sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram.

Vous avez aimé ? Partagez :

Anastasia
Anastasia
Rêveuse éternelle, la tête dans les nuages qui revient sur terre par l'invocation de films, séries, musiques, spectacles et actualités. Je suis une passeuse d'information option couteau suisse.

Les favoris

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. hey article très interessant, ça me fait penser pour Metal Gear Solid 4, on fait de Drebin un « Dealer » d’arme ><
    Ensuite, il y a un certain décalage entre les doublages FR et US, personnellement, les français ont un malin plaisir a pourrir le doublage en surjouant en se basant souvent sur l'éthnicité du personnage, plutot que par son histoire.

  2. Ce qu’il y a de génial avec Jade de « Beyond Good & Evil », c’est qu’on ne peut pas reconnaître son ethnie en particulier…

    Et puis, à l’heure où le JV tend à ressemble au cinéma, il est normal que les codes de celui-ci soient respectés : scénario pas très réaliste si on l’étudie à la loupe, explosions en tout genre, les filles canons et maquillées même dans un truc post-apo’, le noir/moustachu qui meurt (imaginez s’il est noir ET moustachu…), etc. [mode ironie Off]
    Bref, de l’hormonal, du spectaculaire, du rassurant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.