AccueilChroniquesCarré RoseCarré Rose : interview avec Mia Wallace

Carré Rose : interview avec Mia Wallace

De la pop culture à la porn culture, découvrez Carré Rose, notre nouvelle chronique fun et coquine. La rédaction d’Eklecty-City va à la rencontre des actrices X qui nous confient leurs débuts dans l’industrie du porno, les coulisses du métier, leurs actualités du moment et bien-sûr leurs gouts culturels. Pour ce nouveau numéro, nous sommes partis à la rencontre de Mia Wallace. Âgée de 33 ans, Mia a rejoint l’industrie du X cette année après avoir murement réfléchi à la question depuis ses 27 ans.

Bonjour Mia, merci à toi de participer à « Carré Rose » notre chronique coquine. Dans le cas où il y aurait des internautes qui ne te connaissent pas peux-tu te présenter ?

Mia : Je m’appelle Mia Wallace, j’ai 33 ans, la Bretagne et la Suède coule dans mes veines pour mes origines. Je suis actrice depuis avril de cette année donc toute récente dans le monde du porno. Je vis en région parisienne.

A quel âge as-tu décidé de rentrer dans l’industrie du X ?

A 27 ans, mais très prise dans ma vie professionnelle de l’époque, j’ai préféré patienter.

Quel est l’origine de ton pseudo ?

Mia : Ma grand mère paternelle qui vit en Suède se prénomme Mia, c’est donc venue toute naturellement, j’ai juste ajouté le nom Wallace en référence à mon réalisateur préféré.

Parle nous de ta première expérience de tournage. Comment cela s’est passé ?

Mia : J’ai tourné deux scènes dans la même journée, en ignorant que la seconde il y aurait 3 hommes, mais étant libertine dans la vie avec un gout prononcé pour la pluralité masculine, ça n’a été que du bonheur.

Quel est ton meilleur souvenir de tournage ?

Mia : L’ambiance de tournage chez Louise Dulac, une autre actrice X, je faisais deux scènes chez elle avec un acteur que j’adore Fabrice Triple X. Ce sont véritablement des amours elle et son mari et je n’ai pas vu la journée passée . Elle est tellement fabuleuse qu’elle a gentiment accepté de jouer les maquilleuses pour moi.

La scène dont tu es le plus fière ?

Mia : Ma première scène interraciale pour J.Kessef. J’ai tenté la DP ANAL avec Ed Black One et Joachim Kessef, qui sera bientôt disponible en ligne.

Le fantasme que tu n’as pas encore réalisé ?

Mia : A l’écran alors, car je fais en sorte de tous les réaliser dans ma vie privée – on n’a qu’une vie – donc de tourner avec une filles… car je n’ai pas eu la chance d’avoir une partenaire a l’écran. Messieurs les réalisateurs… à vos scénarios (rires).

Lors des tournages, prends-tu réellement du plaisir ou es-tu uniquement dans la simulation ? J’imagine qu’il y a des jours avec et des jours sans, dans ce cas comment fais-tu pour tourner ?

Mia : Pour être honnête, ça dépend du feeling des partenaires, pour le moment ça m’est arrivée que deux fois, car j’ai de la chance d’avoir des partenaires qui sont des amours, et je ne parle pas que leurs physiques quand je dis ça. Je suis même devenue amie avec certains .

A ce jour quel est selon toi le meilleur studio de production ?

Mia : C’est difficile de répondre, car ils ne font pas tous la même chose avec des moyens variant considérablement. De plus je n’ai pas encore travaillé pour toutes les productions. Alors je dirai mes coups de cœur du moment : Joachimkessef.com, KmXprod, John B.Root, Légal Porno, Private et encore tant d’autres pour qui ont devraient consacrer une page spéciale.

Es-tu une grande consommatrice de porno ?

Mia : Un peu moins depuis que je tourne, mais je prends toujours autant de plaisir a me masturber sur certains de mes collègues. (Rires). Je suis une grande fan de films Gays également.

Qu’est-ce que tu aimes dans le porno ?

Mia : L’image que tu renvoies auprès de certains hommes, ils sont pour la plupart du temps impressionnés et ils n’osent pas t’aborder. C’est très drôle du coup tu dois prendre les devants.

Et qu’est-ce que tu détestes ?

Mia : Le manque d’ouverture d’esprit en France par rapport a l’industrie du Porno, contrairement a l’étranger ou être actrice et un métier a part entière. Ici vous êtes souvent prise pour une dépravée sans aucune valeurs morales. La jalousie entre les actrices en France, a l’exception de certaines, c’est très rare, en revanche les acteurs n’hésitent pas a te faire de la pub à l’étranger pour ton travail, pour le moment c’est arrivé que deux fois pour mes collègues féminines .

Quelles sont tes limites pour une scène ?

Mia : La scatophile, la zoophilie, on m’a déjà proposé une somme bien rondelette pour tourner et sucer un âne… j’aime les animaux dans leurs états naturels. Après à chaque scénario, on me propose souvent de nouveau projet libre à moi d’accepter ou pas. La communication étant la base de tout, mais certaines productions amateurs ne prennent même pas la peine de faire cet effort.

Quels sont les actrices / acteurs et les réalisatrices / réalisateurs avec qui tu veux travailler ?

Mia : Sans hésitation l’actrice serait Luna Rival avec qui je discute de temps à autre en privée et qui est d’une gentillesse rare malgré son statut de star. C’est un amour avec une tête bien remplie malgré son jeune âge. Ainsi que Tiffany Doll. Pour les acteurs Mike Angelo, Bruno SX.
Pour les réalisateurs John B.Root qui fait toujours de superbes scénario ainsi que ses photos qui sont splendides.
Et enfin Légal Porno, DDF, RK pour l’étranger, car je suis fan de leurs scènes qu’on a pas trop l’occasion de voir ici en France.

Qu’est ce qui t’attire chez un(e) femme/homme?

Mia : Le regard et le sourire , ensuite je n’ai pas de type d’hommes ou de femmes.

Quels conseils donnerais-tu aux futures actrices qui souhaitent embrasser cette carrière ?

Mia : Avoir de l’ambition et ne pas accepter une pratique qui pourrait rebuter, se faire aider sur la communication pour pouvoir s’exporter, c’est très gratifiant.

Tu le sais chez Eklecty-City nous traitons de l’actualité cinéma. Avec quel acteur / actrice souhaiterais-tu passer une soirée (rires) ?

Mia : Uma Thurman et Daniel Craig en espérant faire un trio.

Justement profite de ces quelques lignes pour lui adresser un message (rires).

Mia : Uma si tu passes à la maison… je ne dormirai pas dans la baignoire !

Du coup, que faut-il faire pour te séduire ?

Mia : L’humour est la base, j’aime les gens sérieux mais qui ne se prennent pas au sérieux.

Si demain ta vie doit faire l’objet d’un biopic au cinéma, quelle serait l’accroche de l’affiche du film ?

Mia : Rire fist et tutti quanti.

Justement, parlons un peu de tes gouts culturels. Quels sont tes films préférés ?

Mia : Pulp Fiction, Kill Bill, Django, La Ligne Verte, Philadelphia, Polisse.

Quelles sont tes séries du moment ?

Mia : Pas de séries en particulier que je regarde en ce moment.

La musique que tu écoutes en boucle actuellement ?

Mia : Sia, Synapson, Feder, Soprano, Jajao, Avios do forro, U2, Michael Jackson. Beaucoup de style différents, j’ai la chance d’avoir un proche qui est DJ… donc à la pointe des nouveautés.

Nous nous occupons également de l’actualité jeu vidéo. Es-tu une gameuse ? Parle nous de ta meilleure expérience vidéoludique et du dernier jeu auquel tu as joué ?

Mia : Je joue de temps a autre avec mon fils de 12 ans mais jamais seule. Nous jouons a : Fifa 16, Résident Evil 6, Call of Duty : Black Ops 3.

Parle nous de ton actualité et de tes projets en cours.

Mia : Deux tournages dont un gonzo, et un shooting photo avec un ami photographe Eric Bonzi.

Où te vois-tu dans 10 ans ? Toujours devant la caméra ? A la réalisation ? Ailleurs ?

Mia : A la tête d’un club libertin, mais je ne sais pas si je serai toujours dans le porno… on prend rendez vous dans 10 ans ? (rires).

Que voudrais-tu dire à tous tes fans et aux prochains ?

Mia : Un énorme merci car votre soutien est adorable quotidiennement. Vous êtes des amours.

C’est le moment du selfie, tu dois te prendre en photo là où tu es actuellement.

Carré-Rose-Mia-Wallace

A quelle(s) autre(s) actrice(s) souhaiterais-tu que l’on pose ces questions ? Pourquoi ?

Mia : Luna Rival a été la première, tant mieux car je l’adore ! Puis aux actrices suivantes : Sisley Haim, Fira Ventura car elles méritent, j’apprécie énormément leurs scènes et elles sont comme moi nouvelles dans le porno.

Pour terminer, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Mia :
– A quelle heure on va faire un câlin ?
– Maintenant !

Encore une fois merci Mia d’avoir joué le jeu, à bientôt.

Mia : Le plaisir était pour moi! Je vous embrasse tous, à très vite.

Retrouvez Mia Wallace sur Twitter.

Propos recueillis par Thomas pour Eklecty-City.fr, qui remercie Mia Wallace pour s’être prêtée au jeu d’une interview.

Vous avez aimé ? Partagez :

La Rédaction
La Rédaction
Passionnée, indépendante pour une actualité différente.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.