AccueilSériesLes ActusGunther : Un documentaire Netflix avec un chien millionnaire, des clones et...

Gunther : Un documentaire Netflix avec un chien millionnaire, des clones et une expérience sociale

Netflix diffuse la bande-annonce de la série documentaire en quatre épisodes ‘Gunther’s Millions’ qui sera disponible le 1er févier 2023 sur la plateforme au N rouge.

Le synopsis de la série documentaire ‘Gunther‘ est le suivant : Le chien à 400 millions de dollars ! Au cours des trois dernières décennies, les richesses du chien Gunther se sont transformées en un vaste empire sur deux continents, comprenant de luxueuses demeures, un entourage glamour et même un groupe de musique pop. Mais comme tout bon chien peut vous le dire, cela vaut toujours la peine de creuser un peu plus loin.

Dans la bande-annonce complètement lunaire, nous entendons parler d’héritage, de clones, mais aussi d’une expérience sociale. Mais qu’en est-il réellement ? Qui se cache derrière la fortune du berger allemand le plus riche du monde ?

Maurizio Mian : Un héritier italien excentrique

Né le 25 mars 1956, Maurizio Mian est un entrepreneur et héritier pharmaceutique italien, PDG de The Gunther Corporation. Excentrique notoire, Mian utilise son chien Gunther comme figure de proue de ses investissements dans les clubs sportifs, l’immobilier et les médias.

Selon la légende, une riche comtesse allemande, Carlotta Von Liebenstein, a légué sa fortune de 152 millions de DM à son berger allemand Gunther III à sa mort en 1992. À la mort de Gunther III, la fortune est passée à son fils Gunther IV. L’argent a été placé dans un trust contrôlé par la famille de Maurizio Mian, à condition qu’il ne puisse être utilisé que pour investir dans des équipes sportives. Le fils de Von Liebenstein, également appelé Gunther, aurait été un jeune joueur du SV Werder Bremen. Proche de la famille des Mian, Carlotta leur aurait confié son chien et la supervision de son héritage.

Cependant, toute cette histoire serait un coup de publicité pour duper les journalistes qui aurait été conçue comme une performance artistique. Une excentricité de Maurizio Mian un riche héritier dont la famille a vendu à la société pharmaceutique Merck un certain nombre de brevets chimiques lucratifs.

Votre soutien est important pour Eklecty-City, retrouvez toutes les actualités pop culture sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram.

Vous avez aimé ? Partagez :

Thomas
Thomas
Rédacteur en chef et chroniqueur anti-protocolaire. Enfant des années 80's / 90’s biberonné à la Pop Culture.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.