Vendredi matin, Adam Lanza, un jeune homme âgé de 20 ans, est devenu l’auteur de l’une des pires tueries dans un établissement scolaire américain. Après avoir abattu sa mère, Nancy, au domicile familial, le jeune homme s’est rendu dans une école primaire (où travaillait sa mère) et a ouvert le feu dans le hall avant de continue sa folie meurtrière dans une salle de classe. Avant de se donner la mort ce fou furieux a assassiné 26 personnes, dont 20 enfants âgés de 5 à 10. Il n’aura fallu attendre que quelques heures pour que les médias américains ne s’attaquent une nouvelle fois aux jeux vidéo.

Décrit comme «troublé» et «presque autiste» par son frère qui ne l’a pas vu depuis 2010, un ancien camarade de classe parle de lui comme un garçon timide et d’une rare intelligence. Comment une personne autiste, timide… a-t-il pu se procurer des armes -deux pistolets et une mitraillette semi-automatique, un 223 Bushmaster, capable de tirer cinq balles par seconde – et commettre l’irréparable ?

Les médias américains semblent avoir la réponse, Adam Lanza aimait la culture japonaise, il collectionnait les cartes Pokémon et jouait sur Playstation à Dynasty Warriors.

La bêtise des américains ne connait aucune limite, devant l’incompréhension les internautes ont enquêté sur la toile pour essayer de comprendre la folie d’Adam Lanza. Identifié dans un premier temps comme Ryan Lanza, (le frère du tueur), fan de Mass Effect, la communauté Facebook, Fox News ont rapidement fait le lien entre la tuerie et la passion de Ryan pour le jeu Mass Effect. Alors que l’auteur de la tuerie a finalement été rapidement identifié comme Adam Lanza, les médias et les internautes continuent de pointer du doigts le jeu Mass Effect, certains demandent même que le titre de soit plus commercialisé.

Les amalgames entre la violence et les jeux vidéo sont monnaie courante, le public visé est celui des adultes, qui aujourd’hui sont présents en masse sur Facebook, mais comme le souligne generation-nt, ces personne ne sont pas initiées à la culture numérique. Et ce sont ces mêmes personnes qui continuent à cette heure d’expliquer la folie meurtrière d’Adam Lanza par le jeu Mass Effect.

Mais ils oublient de pointer du doigts la mère du tueur Nancy Lanza, décrit comme quelqu’un de «très charmante» qui collectionnait les armes à feu, elle emmenait régulièrement ses enfants s’exercer au tir… Le problème se situe encore une fois du côtés des armes, actuellement au pays de l’oncle Sam, il y a plus d’armes en circulations que d’habitants… Hier le gouvernement américain faisait savoir que le débat sur les armes n’était pas encore encore d’actualité, alors que pendant sa campagne Barack Obama promettait des mesures rapides contre les armes… Massacre de Newton ou l’hypocrisie américaine dans toute sa splendeur !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.