Eklecty-City.fr a eu l’immense honneur de s’entretenir avec Stefanie Joosten, sa première interview accordée à un site Français. Modèle et actrice Hollandaise, Stefanie réside au Japon depuis quatre ans. Récemment, nous avons eu le plaisir de la découvrir dans Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, le dernier jeu d’Hideo Kojima où elle incarne Quiet, l’un des compagnons de jeu de Big Boss. Voici notre rencontre avec Stefanie Joosten.

L’interview en Anglais.

Bonjour Stefanie, tout d’abord merci à toi de nous avoir accordé cet entretien. C’est un honneur pour nous. Pour nos lecteurs peux-tu te présenter ?

Stefanie : Merci, je suis honorée d’être interviewée par vous ! Je suis Stefanie Joosten et je travaille comme actrice et modèle basé au Japon. Je suis originaire des Pays-Bas, mais j’ai déménagé au Japon il y a environ 4 ans.

Tu as toujours été intriguée par le Japon et la culture otaku. Quel a été l’élément déclencheur ?

Stefanie : En fait, j’ai toujours été un peu nerd depuis l’enfance. Je jouais beaucoup aux jeux vidéo et j’aimais les animés Pokémon et Dragon Ball. Après avoir terminé l’école secondaire, J’ai décidé d’apprendre le japonais à l’Université. Une fois, je suis resté au Japon pendant une année avec un programme d’échange, mon esprit a apprécié y vivre, j’ai donc décidé de commencer ma carrière au Japon.

Tu joues aux jeux-vidéo depuis ton plus jeune âge, peux-tu nous parler du jeu qui t’a le plus touchée ?

Stefanie : Quand j’étais toute petite, je jouais beaucoup aux jeux Super Mario et Pokémon. Mais ce ne fut que lorsque j’étais un peu plus âgée que j’ai découvert la série des Final Fantasy. Je jouais à Final Fantasy X, et j’ai adoré l’histoire et l’atmosphère. C’ était l’un des premiers jeux auquel je jouais qui avait une histoire profonde, donc il m’a vraiment touché.

Tu as pris la décision de suivre des cours de Japonais à l’Université de Leiden aux Pays-Bas. Combien de temps t’a-t-il fallu pour maitriser la langue ?

Stefanie : Il m’a fallu beaucoup d’années en fait. Le Japonais n’est pas une langue facile. Je me suis améliorée beaucoup plus rapidement une fois que j’ai déménagé au Japon.

Ensuite, tu as eu la chance de partir en échange linguistique au Japon où tu as obtenu un Master. C’est impressionnant ! A quelle carrière te destinais-tu ?

Stefanie : J’avais déjà obtenu un diplôme à l’université, je faisais mes études aux Pays-Bas. Après cela, j’ai participé à un programme d’échange au Japon et j’ai obtenu un travail comme modèle. Je ne savais pas encore quelle carrière je voulais poursuivre à l’époque, mais être modèle et actrice s’est avéré être très amusant ! Surtout être impliquée dans un jeu vidéo était quelque chose à laquelle je ne pouvais rêvé, donc je suis vraiment heureuse de la façon dont les choses se sont passées.

Stefanie-Joosten-Photoshoot

Récemment nous avons appris que tu as sorti un book photos. Peux-tu nous en dire davantage sur le projet et la façon dont cela s’est déroulé ?

Stefanie : J’ai commencé à travailler sur le livre photo principalement parce que je voulais faire quelque chose sur le plan culturel. J’aime être modèle car c’est une expression de moi-même, mais dans ce livre photo, il y a un aspect supplémentaire qui est de montrer un côté du Japon que peu de gens connaissent. L’équipe avec qui je travaillais a était super, et a même introduit des endroits de Tokyo dont je n’avais jamais entendu parler.

Une sortie est-elle prévue en Europe ?

Stefanie : Actuellement une sortie officielle a été confirmée uniquement au Japon, mais nous travaillons pour qu’il soit disponible pour les personnes à l’étranger.

En parallèle, tu es également comédienne. Tu as joué dans les deux mini-séries « Gekitsui » et « Do S Deka ». Peux-tu nous en dire davantage, car elles sont méconnues en France ?

Stefanie : Ce sont des drames de la télévision japonaise dans lesquels je joue occasionnellement. Comme ils sont diffusés au Japon, les principaux acteurs sont bien sûr japonais, mais parfois des personnages étrangers font des apparitions. Voilà le genre de rôles que s’étaient.

As-tu des nouveaux projets de long-métrage ou de séries ?

Stefanie : Je ne peux rien annoncer pour le moment malheureusement…

Tu as enregistré des vidéos gaming avec GirlGamerGaB notamment sur P.T. As-tu été effrayé par le jeu, nous à la rédaction on a été totalement terrorisé (rires) ?

Stefanie : Oui, j’ai eu vraiment très peur! Généralement, je ne joue pas aux jeux d’horreur et je ne regarde pas les films d’horreur… Ce n’est pas un de mes points forts. Mais depuis P.T. qui, a été fait par Kojima-san, a été un tel jeu incroyable, je me devais de l’essayer.

Lorsque l’on regarde ton parcours, on voit que tu aimes apprendre et que tu es toujours à la recherche de nouveaux défis. Le prochain sera-t-il d’apprendre le Français, d’ailleurs peux-tu nous dire quelque chose en Français ? (Rires)

Stefanie : En fait, je prenais des cours de français quand j’étais au lycée, donc je peux comprendre un tout petit peu! Malheureusement, j’ai presque entièrement oublié comment le parler, donc il serait assez gênant d’essayer de dire quelque chose. (Rires)

Je pense toujours que c’est dommage de ne pas l’avoir correctement apprise… C’est une si belle langue.

Metal-Gear-Solid-V-The-Phantom-Pain-Screenshot-36

On te retrouve dans le dernier « Metal Gear », Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, comment es-tu arrivée sur le projet ?

Stefanie : Il y a environ 3 ans et demi, je recevais un appel de mon agence au sujet d’une audition pour un prochain jeu Konami. Ils ne disposaient pas plus d’informations sur le projet, car c’était encore un secret. Je suis allée à l’audition et j’ai remporté l’audition pour le rôle d’une femme assassin, qui se révéla être Quiet !

Comment s’est déroulé ta rencontre avec Hideo Kojima ?

Stefanie : Il était présent à la première audition, donc je commençais déjà à soupçonner que l’audition pourrait être pour un nouveau jeu Metal Gear (Rires). Quand nous avons commencé le travail sur la capture de mouvement, je pouvais dire immédiatement qu’il a une grande passion pour son travail. Il a un grand sens du détail comme metteur en scène, et il semblait vraiment prendre plaisir dans chaque étape pour la construction du jeu.

Stefanie-Joosten-with-Kojima

Stefanie Joosten avec Kojima-san

Si tu avais un message à lui faire passer, lequel serait-ce ?

Stefanie : Je suis tellement reconnaissante d’avoir eu la chance de travailler avec lui. Je pense qu’il est l’un des meilleurs cerveaux créatifs dans l’industrie du jeu, et de travailler avec lui était l’une des expériences les plus plaisantes que je n’ai jamais eu. J’espère qu’il continuera à révolutionner le monde du jeu vidéo à l’avenir !

Tu as interprété le theme de ton personnage (Quiet) dans Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Chanter était-il un nouveau défi pour toi ?

Stefanie : Le chant a toujours été un passe-temps pour moi et j’ai eu aussi quelques petites occasions de chanter pour mon travail, mais chanter une musique originale était un nouveau défi pour moi! Je ne suis pas vraiment une chanteuse professionnelle, mais on m’a demandé de chanter le theme de Quiet en tant qu’actrice. C’était vraiment une expérience émouvante de chanter la chanson.

Qu’as-tu ressenti lorsque tu as découvert Quiet modélisé à partir de ton visage ?

Stefanie : C’est une drôle de sensation. C’est vraiment très étonnant de voir comment la technologie est développée. Je ne pouvais jamais penser qu’il était possible de devenir nous-même un personnage de jeu vidéo. C’est est un grand honneur, et aussi très surréaliste.

3D-Scanning-Stefanie-Joosten

Session de capture 3D capture avec Stefanie Joosten

Est-ce que travailler avec le procédé de la motion capture est quelque chose de difficile et d’éprouvant ?

Stefanie : Il y avait beaucoup de choses que je devais apprendre pour le rôle de Quiet en termes techniques. Elle devait regarder et se déplacer comme un assassin professionnel, donc j’ai eu besoin d’apprendre comment tenir et utiliser des armes correctement. Ce fut quelque chose de complètement nouveau pour moi, donc j’ai dû faire une formation militaire avant de commencer la capture de mouvement.

Quand tu as su que ton personnage ne parlerait pas, comment t’es-tu imaginée apporter des émotions en l’interprétant ?

Stefanie : J’ai surtout essayé de ressentir comment Quiet ressentait les choses. Pendant les séances de capture de mouvement, cela s’est greffé en moi plus tôt que je ne le pensais. Alors que nous étions en train de répéter et rejouer les scènes avec les autres acteurs, Quiet était la seule à ne pas être capable de parler. Cela m’a fait me sentir très isolée, mais je sentais que Quiet devait avoir une personnalité forte pour être capable de vivre avec ça.

Lors de ton travail sur le jeu as-tu rencontré Kiefer Sutherland et enregistré directement avec lui ?

Stefanie : Malheureusement, je n’ai pas fait les sessions d’enregistrements avec Kiefer Sutherland. La capture du visage et les enregistrements de la voix ont été principalement effectués séparément pour tous les acteurs, en raison des restrictions techniques que le processus de capture apporte.

Stefanie-Joosten-Military-Training

Pour interpréter le personnage de Quiet, tu as suivi un entrainement au combat. Peux-tu nous en dire davantage ?

Stefanie : Oui, j’ai dû assister à des séances de formation militaire avant que nous commencions la capture de mouvement. Ces séances ont été organisées par Kojima Productions. Leur conseiller militaire, Mori-san, a conduit la plupart des séances. La plupart de la formation s’est déroulée dans des séances de groupe, mais j’ai eu quelques sessions de formation personnalisées qui étaient davantage axées sur les compétences spécifiques nécessaires pour le rôle de Quiet.

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain est le premier jeu vidéo dans lequel tu as joué. Souhaiterais-tu renouveler l’expérience ?

Stefanie : Je serais ravi de travailler sur plus de jeux ! Depuis que je suis une joueuse moi-même, il est impressionnant de voir tout le travail qui se passe dans les coulisses. Avoir la possibilité de faire partie de celui-ci était l’une des meilleures expériences que je n’ai jamais eu.

Sur Eklecty-City.fr, nous parlons aussi de cinéma. Quelles sont tes films, réalisateurs et acteurs favoris ?

Stefanie : J’aime vraiment les films de science-fiction, par exemple Blade Runner et Matrix sont certainement mes films favoris. Les acteurs que j’admire vraiment sont Scarlett Johansson et Keanu Reeves.

Serais-tu intéressée de mener une carrière aux États-Unis ?

Stefanie : Oui, en fait je le serais. J’aime vraiment vivre et travailler au Japon, mais j’aimerai explorer le monde un petit peu plus au cours de ma carrière.

Nous approchons de la fin de l’interview, avant de conclure nous te proposons un petit quizz Metal Gear :

Ton personnage préféré ?

Stefanie : Gray Fox !

Le personnage qui t’a le plus énervé ?

Stefanie : Voilà une question difficile … Kaz peut-être? Il pourrait être un peu plus agréable avec Quiet dans MGSV. (Rires)

Ton Metal Gear préféré ?

Stefanie : Un peu vieille école, mais j’aime toujours Rex.

A quel personnage t’identifies-tu le plus ? (Hormis Quiet)

Stefanie : Otacon je pense. Il semble avoir la personnalité la plus humaine de tous les personnages dans le jeu.

Qui préfères-tu entre Solid Snake et Big Boss ?

Stefanie : Je ne peux pas vraiment dire. Je les aime tous les deux. Les deux ont leurs points forts et leur manières d’être.

Selon-toi, quel personnage de la saga mériterait d’avoir son propre jeu ?

Stefanie : Un spin-off sur l’histoire de The Boss de MGS3 pourrait être vraiment cool!

As-tu un message pour nos lecteurs et tes fans ?

Stefanie : Tout d’abord, merci pour tous vos encouragements que j’ai reçu pour MGSV! Je suis vraiment heureuse d’entendre que les gens apprécient le jeu et utilisent Quiet comme compagnon! Pour les personnes qui n’ont pas encore joué au jeu, j’espère que vous aurez la chance de le découvrir. C’est une expérience à vivre !

Pour conclure, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Stefanie : Je serais ravi d’être invitée en France la prochaine fois ! J’adore votre pays et votre nourriture est incroyable ! (Rires)

Nous sommes arrivés à la fin de l’interview, encore merci pour tout Stefanie.

Stefanie : Merci beaucoup de me l’avoir demandé ! J’espère que vous avez passé un bon moment !

Propos recueillis par Thomas O. et Julien D., traduit par Thomas O. pour Eklecty-City.fr, qui remercie Stefanie Joosten de s’être prêtée au jeu d’une interview. Merci également à toutes les personnes qui ont rendu cette interview possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.