AccueilCinémaThe Irishman : Quand un logiciel libre fait mieux que Netflix

The Irishman : Quand un logiciel libre fait mieux que Netflix

Dans le dernier film de Martin Scorsese, The Irishman, le rajeunissement numérique a permis de raconter l’histoire de Frank Sheeran sur plusieurs dizaines d’années sans avoir changé les comédiens.

Ainsi nous voyons Robert de Niro, Al Pacino et Joe Pesci à différents âges. Si le film de Scorsese est un vrai petit plaisir pour les habitués du réalisateur et des acteurs, nombreux sont ceux à avoir été déçus par le rajeunissement numérique. En particulier sur Robert De Niro où nous avons davantage une sensation d’uncanny valley plus que de réalisme.

Un internaute, iFake, a récemment publié une vidéo dans laquelle il montre comment il est parvenu à faire presque mieux avec un logiciel libre. En effet, il a utilisé le logiciel qui permet de faire des ‘deeps fake’, DeepFaceLab, pour retoucher The Irishman. Si le résultat n’est pas parfait, le rendu est nettement plus réel. À noter qu’il a remplacé les visages des acteurs par des tas d’images de leurs performances passées, ce qui ne conserve pas la performance (les expressions du visage) des acteurs.

Il a fallu 7 jours pour obtenir le résultat de la vidéo, le rendu pourrait s’avérer encore meilleur avec plusieurs images sources et plusieurs heures de travail sur DeepFaceLab.

Vous avez aimé ? Partagez :

Thomas
Thomas
Rédacteur en chef et chroniqueur anti-protocolaire. Enfant des années 80's / 90’s biberonné à la Pop Culture.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.