AccueilCinéma La Princesse Dragon, un conte ravissant de beauté et bouillonnant d'énergie

[CRITIQUE] La Princesse Dragon, un conte ravissant de beauté et bouillonnant d’énergie

En cette période hivernale, vos cœurs vont fondre comme neige au soleil grâce à cette merveille de film conte racontant l’histoire d’une dragonne pour le moins particulière, sans écailles ni ailes et qui ressemble à une humaine ! De quoi attiser la curiosité…

Un conte pour comprendre la parentalité

L’histoire présente un Dragon aussi majestueux que les représentations picturales des livres de Tolkien, pourvu de deux ailes de quatre pattes et d’un feu puissant, le mythologique prédateur entouré d’un trésor immense, trait qu’il partage encore une fois avec Smaug ou d’autres dragons de conte de fée, est pourtant malheureux. Il désire plus que tout d’avoir un enfant et s’en va faire un pacte avec une créature mi femme, mi grenouille, la Sorcenouille ! Celle ci, plus que généreuse, lui accorde trois œufs mais le charme se rompra s’il se met un jour en colère. Ainsi il devient le père de Zéphir, Roc et la dernière…. Poil… Et non, la petite dernière ne possède même pas un nom lié à un élément, heureusement dans notre langue française le mot ‘Poêle’ reste charmant à l’oreille.

La raison de ce nom peu digne d’une lézarde enflammée ? C’est que cette fille dragon ressemble à une humaine et est pourvue d’une tignasse verte impressionnante cachant aisément son corps de fille. Malgré la déception de son apparence le Dragon l’éduque avec ses frères et goût au bonheur. Tout changera quand Poil rencontrera une princesse humaine qui elle, subit la pression des ordres de son père le Roi, d’épouser un mari pendant que sa mère la Reine est enfermée dans un donjon du château pour avoir dit ce qu’elle pensait tout haut.

Grande richesse

Si l’histoire de conte peut prêter à sourire, elle n’en reste pas moins riche de thématique contemporaine sur la place des filles dans la société, la projection d’une perfection d’un parent sur son enfant et la pression qui s’en suit, l’envie de liberté, l’acceptation de soi, les valeurs de l’amitié. Dans la forme, c’est un cocktail d’aventure et de moment à la fois intime et épique.

Les deux petites princesses confrontées aux problèmes de leur famille vont apprendre à grandir dans un contexte patriarcale qui doit se remettre en question sous peine de courir à sa perte. Le film est assez intelligent pour ne pas mettre au pinacle toute les figures masculines, et les petits spectateurs pourront aisément s’identifier et apprécier l’histoire et les valeurs qui s’accompagnent.

Esthétique efficace et indémodable

Ce conte animé émerveille avec son esthétique classique et épuré mais terriblement efficace et indémodable. Le dragon avec son rendu est sublime, les décors en aquarelle feront beaucoup pensé aux illustrations dans les livres pour enfant, les personnages sont, en plus d’être mignon, fortement attachant. Mention spéciale à la Sorcenouille et son design fou ! L’animation peut sembler simpliste mais elle cache un travail d’orfèvre et un charme qui tranche avec l’animation 3D. Les acteurs derrière les personnages font un très bon travail, rien n’est niais, et l’histoire ne prend pas son public pour un simplet.

Conclusion

Qui dit vrai film pour enfant dit film intelligent sous des airs naïfs, La Princesse Dragon parlera à toute la famille grâce à la magie de son histoire tant sur le fond que la forme. Un film français certifié de qualité à voir sans tarder !

Le 15 décembre 2021 au cinéma.

RÉSUMÉ

Poil, une dragonne à l'aspect humain délaissé par son père, un grand Dragon de la montagne, rencontre un jour une humaine, nommé Princesse qui l'aidera à la faire grandir.

Vous avez aimé ? Partagez :

Anastasia
Anastasia
Rêveuse éternelle, la tête dans les nuages qui revient sur terre par l'invocation de films, séries, musiques, spectacles et actualités. Je suis une passeuse d'information option couteau suisse.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poil, une dragonne à l'aspect humain délaissé par son père, un grand Dragon de la montagne, rencontre un jour une humaine, nommé Princesse qui l'aidera à la faire grandir.[CRITIQUE] La Princesse Dragon, un conte ravissant de beauté et bouillonnant d'énergie