Dailymotion-Le-Talent-au-Quotidien-Banner

A l’occasion du vingtième numéro de notre chronique Dailymotion Le Talent au Quotidien, dans laquelle Eklecty-City.fr et Dailymotion partent à la rencontre de ceux qui créent et font l’internet au Quotidien sur le célèbre site français d’hébergement de vidéo, nous nous sommes immiscés dans l’univers du FatShow créé par Raphael Carlier aka Carlito et de David Coscas aka McFly.

Le-Fat-Show-Photoshoot-01

Depuis le 24 janvier 2013 Raphael Carlier (Carlito) et David Coscas (McFly), deux anciens du Mouv, animent Le Fat Show tous les jeudis à 20h sur L’Énorme TV. Ils nous ont fait l’honneur de répondre à nos questions.

Bonjour Carlito et Mcfly, dans le cas où il y aurait des internautes ignorant votre actualité présentez vous en quelques mots et rappelez nous votre parcours ? (formation, les gens avec qui tu as été amené à travailler)

Carlito : Je m’appelle Raphael Carlier, auteur réalisateur présentateur cadreur (que des trucs en –eur), j’aime plus que tout créer des vidéos et faire kiffer l’audimat, j’ai fait 6 ans de radio et 2 ans de télé avec mon gars sur « Mcfly », nous sommes les gaulois de l’audiovisuel. Je co-dirige la SARL Fatbros depuis plus de 5 ans, une société indépendante qui nous permet de voyager, vivre, évoluer grâce à notre passion qu’est l’audiovisuel au sens large.

Mcfly : Moi c’est David Coscas a.k.a Mcfly, auteur réalisateur présentateur compositeur (que des trucs en –eur), j’ai animé pendant 2 ans la matinale du Mouv’, c’était fou car je dormais 3H par nuit, ça fait 5 ans que je gère Fatbros Productions avec le cerveau fou Carlito. On a passé aussi 2 ans sur une webradio, en direct tous les soirs pendant 2h et aujourd’hui, on est à la tête d’un show TV diffusé sur l’énorme TV et qué s’apelerio Le Fatshow, un petit bijou audiovisuel avec des gros invités (Darmon, Baffie, Drucker, les frères Bogda), des sketchs, de la musique… un condensé parfait.

Qu’est ce qui t’a donné ta vocation ?

Carlito : Maité.

Mcfly : (rires).

Carlito : non mais sérieux. Une caméra mini-dv pour se filmer avec des potes en train d’imiter (mal) Maité, ce fut le départ de tout. A l’époque, le plus haut level de l’humour, c’était l’imitation de Maité. On était en 1998 hein, pardonnez-nous.

Mcfly : Moi c’est Maité tout court. Pour son sex appeal. Et sa manière de cuire la saucisse au chou à la casserole sans rajouter de sel.

Carlito : Ceci étant, on a commencé en animant une émission Métal sur le Mouv’ avec Mcfly et quand tu reçois des mails – sur myspace à l’époque (rires) – qui te disent genre : « mortel les gars, continuez », tu as compris que l’audiovisuel représente désormais ta vie car tu deviens accroc à ce genre de retour du public.

Quelle a été la réaction de tes proches ?

Carlito : Quand je leur ai annoncé que j’étais à la fois homosexuel et homophobe ?

Mcfly : Je suis l’unique proche de Carlito en réalité. Et ça a été très dur quand j’ai appris qu’il était à la fois homosexuel et homophobe. Je ne savais pas par quel bout le prendre.

Quelle sont tes sources d’inspiration ?

Carlito : Je réponds vite car Mcfly va le dire alors que c’est moi qui lui ai fait découvrir : Family GuyLes Griffin, en français – c’est le référent absolu.

Mcfly : Seth Mc Farlane est bien plus qu’un génie, il n’y a qu’à voir sa présentation des oscars 2013. On adore aussi Jack Black pour le côté Rock’n’roll et Bob l’Eponge pour le côté Marin.

Quelle est ta première expérience de tournage ? Comment cela s’est passé ?

Carlito : Hormis les tournages d’école, le 1er clip pro qu’on a fait, c’est celui du groupe Doyle avec le titre « Submerge ». L’hyper talentueux Emile Sornin était le réal, on a évidemment perdu des sous mais c’était le bonheur absolu. Pas de patrons, pas de contrainte, juste des grosses lights, un pur chef op, un immense bâtiment désaffecté et du metal.

Mcfly : Et aussi mes clips « Suprême Valentin » et « Suprême Exam » qui sont sur Dailymotion d’ailleurs. C’est Carlito qui réalisait ces clips et les montaient en 2 jours. Donc beaucoup de travail/émotions/rires/travail/émotions/travail dans un laps de temps très court.

Quel a été ton meilleur moment de réalisation ?

Carlito : Transition toute trouvée ! Le clip « Supreme Exam » de Mcfly, c’est quand même magique de réunir tous ses meilleur(e)s ami(e)s dans une maternelle vide, donc le potentiel de kiff est indescriptible vous vous en doutez.

Ensuite je dirais que c’est un honneur/plaisir de filmer Vincent Girault jouant de la batterie à Chamonix qui a d’ailleurs 165.000 vues chez vous.

Ou aussi de demander à Katsuni de refaire 6 fois la prise serrée au 85mm d’elle en train de faire un lapdance.

Quelles sont, dans tes vidéos, celles qui te semblent les plus intéressantes, qui te tiennent le plus à cœur, et pourquoi ?

Carlito : Wah elle est dure celle là – HUMOUR BIGARD -.

Mcfly : (rires)

Carlito : (rires)

Mcfly : B5

Carlito : Touché

Mcfly : C5

Carlito : Coulé.

Mcfly : J’aime particulièrement notre sketch « EVIL INTERMITTENT« , car j’ai enfin pu mettre des coups à notre ingé son sans être obligé de payer des frais d’hôpitaux.

Carlito : Je trouve que « CONTRÔLE Z DANS LA VRAIE VIE » est terrible car j’y incarne le rôle principal. Je vais vous reprendre un peu de mégalomanie s’il vous plait madame.

Un mot sur votre actualité ? Vos projets en cours ?

Mcfly & Carlito : Le Fatshow Saison 2, sketchs exclusifs tous les jeudis sur Dailymotion. Émissions diffusées tous les jeudis soirs 20H sur L’Enorme TV; et dès le lendemain 17H sur Youtube.

C’est l’émission qu’on aurait aimé voir à la TV Française, qui a mis du temps à arriver et qui est enfin là ! Avec comme on le disait des gros guests comme Michel Drucker ou Gérard Darmon, des artistes en live comme Peter Von Poehl, Al.Hy, Dope D.O.D. ou encore Hippocampe Fou et des sketch en tous genre. Bref un divertissement créatif qui permet d’avoir du nouveau à se mettre sous la pupille.

Quelles vidéos affectionnes-tu sur Dailymotion ? A quel autre Motionmaker souhaiterais-tu voir poser ces questions ?

Mcfly : Les vidéos du Fatshow sont assez exceptionnelles, ils sont tellement polyvalents ! Ils filment à la fois de la fiction bien écrite, des happenings sauvages audacieux, le tout en respectant les gens ! C’est balaise. En plus ce sont eux qui écrivent et réalisent, ça doit pas être évident…

Carlito : Sinon j’aime bien aussi les mecs du Fatshow.

Que voudrais-tu dire à tous tes fans et aux prochains ?

A tous nos fans si loyaux depuis le début : Continuez à avoir bon gout. Vos enfants seront probablement assez beaux et votre partenaire ne vous trompera que 4 fois – dont une fois avec votre père – A tous les autres : vous êtes à la bourre, merde.

Pour terminer, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Carlito : « Sauce salée ou sauce sucrée au japonais ? », j’aurais bien évidemment répondu sauce sucrée mais Mcfly n’aurait pas été d’accord, du coup il y aurait une tension palpable dans notre salle de rédaction, puis coups de gueule qui se seraient terminés par une partie de sexe intense comme ces couples qui s’engueulent puis qui baisent car ça les a bien excité de s’embrouiller alors que ce sont les mêmes personnes qui te disent : « oui mon couple va très bien, on s’engueule jamais, on est à l’écoute l’un de l’autre, la dernière fois on a même regardé « Un trésor dans ma maison » en étant d’accord sur le fait que Jérôme Anthony est neutre comme la Suisse » PUTAIN ILS ÉTAIENT SUPERS FORTS CES 56 CAFÉS.

Le FatShow sur Dailymotion
Raphaël Carlito sur Dailymotion
Le FatShow sur Facebook
Le FatShow sur twitter
David Coscas / McFly sur Twitter
Raphael Carlier / Carlito sur Twitter

Propos recueillis par Thomas O. pour Eklecty-City.fr et Dailymotion, qui remercient Raphael Carlier et David Coscas de s’être prêtés au jeu d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.