Croque-de-la-geekette-2

Ici Snake. Colonel, est ce que tu me reçois…

Et c’est sur cette phrase qu’une communauté naquit…

La saga Metal Gear Solid, quelle émotion. Il a fallu attendre un an pour enfin que je franchisse le pas et que je me décide à parler de la saga… que la fête commence.

Metal Gear Solid : Comment parler d’un jeu que tout le monde connait, ou que beaucoup ont entendu parler, ou encore que d’autres connaissent de par le génie de Hideo Kojima qui a su allier un gameplay innovant avec la technologie de la Playstation pour une expérience gameur hors du commun qui est en plus armé d’une histoire superbe, émouvante, bouleversante, prenante, inquiétante, délirante par moment mais surtout… CULTE.

Metal-Gear-Solid-Jaquette

Un jeu… une claque !

S’en est suivi des autres jeux de la série, tous aussi bons, qui ont su attirer de nouveaux joueurs et garder les anciens devenus de vrais fans.

Et j’en finis là pour les jeux, car comme je l’ai dis, je n’ai pas envie de parler d’un jeu qui a des centaines d’articles vantant le plus souvent ces qualités. Non, je veux rendre hommage à la série Metal Gear Solid à travers sa communauté dont je fais partie.

Quand je pense que je suis d’abord une fan de Final Fantasy au départ, mais le destin a fait qu’un jour, j’ai découvert aussi Metal Gear Solid qui m’a donné le coup de foudre pour cet univers. Attraction ultime qui s’est bien évidement prolongée à travers le web ou je me baladais dans le monde de metal gear via des forum, parfois sur la planète même de l’univers, ou je lisais des théories et des explications des plus intéressantes sur les personnages que je connaissais. J’en apprenais de belle, je cogitais sur certaines théories, parfois je bondissais devant des commentaires de certains qui s’égaraient ou je m’extasiais devant la connaissance encyclopédique de certains ou par leurs connaissances des anciens jeux sur MSX. Mais je n’arrivais pas à sauter le pas pour m’inscrire. La peur… peur de quoi au final ?

Finalement ma frustration de ne pas pouvoir m’exprimer dans un forum s’est vu dissipée par Dailymotion ou je trouvais de nombreuses séquences favorites de ma série. Quel bonheur de les voir immédiatement sans passer une heure à faire le jeu, ou a faire mourir son pauvre Snake. Mais surtout de voir des séquences qui avaient pu m’échapper et d’autres que je ne connaissais pas. Alors, semant mes commentaires et impressions à tout va sur les cinématiques, un esprit tranquille vint savoir qui était ce pseudo bizarre qui semblait être féminin et s’intéresser de près à sa série favorite. C’était lui qui arriva enfin à me faire sauter le pas pour m’exprimer sur la toile et de venir sur les forums et de partager mon expérience sur la série. Ah que de plaisir d’échanger avec une communauté où il y a même des filles, à mon grand bonheur et, à la plus grande perplexité des autres membres possédant des noms familiers dont les racines diverses sont Snake, Solid, Liquid, Big Boss, Psycho Mantis, Fox, Ninja et qui connaissent des variations diverses et variés. On trouve aussi d’autres pseudos originaux, un petit bout de Pixel qui veille avec un cowboy, un Junkie trainant par là grand nostalgique comme moi des anciens jeux de la série, un dieu nordique. Et aussi des collègues et fans venus d’autres horizons, guidé par Sheen, un chien fidèle à la série menant son équipe telle un troupeau pour vivre des aventures passionnantes et aller chercher l’information où qu’elle soit pour débusquer le serpent et son charmeur !

Hideo-Kojima-Photo-Posture

C’est un Dieu dans l’un de ses jeux !

Toute une communauté active mangeant autour de la même table une bonne soupe de serpent lors de grande occasion de fête avec des trailers et/ou des révélations croustillantes à gogo. Une communauté de passionnés composée d’un éventail d’individus brillants mais modestes issus de cultures, d’inspirations et de terres différentes qui à la base n’avaient rien en commun pour être ensemble, et qui ont été inexorablement liés dès l’an 1998, date de la sortie japonaise d’un des titres majeurs de la Playstation One, console bénie par l’arrivée de nombreuses licences qui continuent à perdurer pour le meilleur et pour le pire.

Bref, pour tous ce que m’a apporté un simple jeu, pour toute l’influence apportée dans ma vie par une simple personne à lunettes, pour tout le bonheur des nombreuses rencontres faites :

Vive la série Metal Gear Solid !

mgs2_art_g_0005

8 Commentaires

  1. Oh vous êtes trop gentils vous deux ! Mon petit public adoré ^^ C’est écrit avec le cœur Uriamu donc normal que la qualité s’en ressente ;-)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.