Bande-Annonce / Trailer / Teaser : L’origine de la publicité commerciale pour les films

passengers-official-trailer
Ça veut dire quoi bande-annonce ?

Définition : Une bande-annonce, ou trailer en anglais, est une publicité commerciale pour un film sortant prochainement au cinéma. La bande-annonce est le fruit d’un travail créatif et technique. Le terme ‘bande-annonce’ remonte à la distribution de films sur bobines.

Cette dernière décénnie, nous avons assisté à un viritable boom de la culture de la bande-annonce. Les chaînes Youtube dédiées aux trailers et aux musiques de bande-annonce pullule sur la toile. Les bandes-annonces de films sont devenues populaires sur les DVD et les disques Blu-Ray, ainsi que sur Internet et les appareils mobiles. Sur les quelque 10 milliards de vidéos visionnées en ligne chaque année, les bandes-annonces se classent au troisième rang, après les informations et les vidéos créées par les utilisateurs. Le format bande-annonce a également été adopté comme outil promotionnel pour les émissions de télévision, les jeux vidéo, les livres et les événements et concerts en salle.

L’origine de la bande-annonce

C’est en novembre 1913 qu’une première bande-annonce a été montrée dans une salle de cinéma américaine. Nils Granlund, directeur publicitaire de la chaîne Marcus Loew, a produit un court film promotionnel pour la comédie musicale The Pleasure Seekers. Granlund a également été le premier à présenter des bandes-annonces pour un film à venir. En effet, le publicitaire a utilisé une technique de diapositives pour promouvoir un film avec Charlie Chaplin au Loew’s Seventh Avenue Theatre à Harlem en 1914.

Initialement, les bandes-annonces ont d’abord été projetées après le long métrage, ce qui les a amenées à être appelées ‘bandes-annonces’. Cette pratique s’avère inefficace. Elles sont ignorées par les spectateurs qui partent immédiatement après le long métrage. Plus tard, les bandes-annonces deviennent une partie du programme du film, qui comprend des courts métrages d’animation, des actualités et des épisodes d’aventure en série.
Par la suite les bandes-annonces deviennent ce que l’on connait aujourd’hui. Des publicités commerciales diffusées avant le film. La projection des bandes-annonces avant un film peut s’étendre de 10 à 20 minutes.

Jusqu’à la fin des années 1950, les bandes-annonces sont principalement créées par la National Screen Service. La NSS était une entreprise qui contrôlait la distribution de matériel publicitaire pour le cinéma aux États-Unis de 1940 à 1980 environ. Il s’agit d’un montage avec diverses scènes clés du film, souvent complétées par un grand texte qui décrit l’histoire. Le tout est accompagné de musique. Parfois, ces bandes-annonces sont accompagnées d’une voix off, des voix de ‘Stentor’ soit des voix puissantes et retentissantes.

Au début des années 1960, la forme de ces publicités commerciales change. Avec l’avènement du Nouvel Hollywood, la bande-annonce prend plus ou moins la forme des trailers actuels. Nous pouvons citer les bandes-annonces de Stanley Kubrick, Lolita (1962), Dr. Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb (1964) et de 2001, l’Odyssée de l’Espace (1968).
L’inspiration principale de Kubrick pour la bande-annonce du Dr Strangelove est le court métrage Very Nice, Very Nice (1961) du visionnaire canadien Arthur Lipsett. Pour la bande-annonce de Dr. Strangelove et d’Orange Mécanique (1971) kubrick a fait appel à Pablo Ferro, un graphiste américain.

Afin d’éviter de perdre trop d’argent dans la publicité commerciale des films, les studios intègrent dans les VHS les bandes-annonces de leurs prochains longs-métrages au début ou à la fin du film. Il en va de même pour les DVD. Par la suite, avec les DVD et Blu-Ray, les bandes-annonces sont disponibles sous la forme de ‘bonus’.

Bande-Annonce et Actualité Cinéma

Les trailers sont une série de plans sélectionnés du film pour en faire de la publicité. Puisque le but de la bande-annonce est d’attirer le public pour voir le film, ces extraits sont habituellement tirés des parties les plus épiques du film, mais sous forme abrégée et habituellement sans produire de spoilers. Pour cela, les scènes ne sont pas nécessairement dans l’ordre dans lequel elles apparaissent dans le film. Aux États-Unis, un trailer doit atteindre cet objectif en moins de 2 minutes et 30 secondes, soit la longueur maximale permise par la MPAA. Chaque studio ou distributeur est autorisé à dépasser cette limite de temps une fois par an, s’il le juge nécessaire pour un film particulier.

En janvier 2014, la National Association of Theatre Owners, un groupe professionnel du cinéma, a publié une directive de l’industrie qui demande aux distributeurs de films de fournir des bandes-annonces d’une durée maximale de 2 minutes, soit 30 secondes de moins que la norme antérieure. Cette directive n’est pas obligatoire et prévoit également des exceptions limitées pour quelques films sélectionnés ayant de plus longues bandes-annonces. Les distributeurs de films ont réagi froidement à cette annonce.

Les logos des sociétés de production sont généralement apposés au début de la bande-annonce. Jusqu’à la fin des années 1970, ils n’étaient mis qu’à la fin de la bande-annonce ou n’étaient pas utilisés du tout. Cependant, Paramount Pictures a été le premier studio à utiliser son propre logo de studio au début des années 1940. Souvent, il y a des logos pour la société de production et le distributeur du film.

De nombreuses bandes-annonces sont mixées en Dolby Digital ou dans tout autre mixage multicanal. C’est pourquoi de nombreuses bandes-annonces modernes mettent l’accent sur des scènes comprenant des effets sonores et de la musique rehaussés par un son stéréophonique. Les bandes-annonces précédant les longs métrages sont généralement présentées dans le même format que le long métrage, qu’il soit 35 mm ou numérique. Les connexions Internet à large bande passante permettent de distribuer des bandes-annonces en ligne à n’importe quelle résolution.

Depuis l’avènement de la 3D numérique, il est devenu courant qu’un long métrage en 3D soit précédé d’une ou plusieurs bandes-annonces qui sont également présentées en 3D dans les salles de cinéma.

À partir de la fin des années 1990 jusqu’au début des années 2000, et avec le développement d’Internet et de sites comme YouTube ainsi que des techniques d’animation, on a commencé à créer plus de types de bandes-annonces en raison des coûts de production et de présentation plus faciles et moins coûteux.

Les bandes-annonces avec des images qui ne sont pas dans les films

Certaines bandes-annonces utilisent des séquences spéciales, c’est-à-dire du matériel qui a été créé spécifiquement à des fins publicitaires et qui n’apparaît pas dans le film lui-même. Le film le plus notable à utiliser cette technique est Terminator 2 : Le Jugement Dernier, dont la bande-annonce présente une scène à effets spéciaux élaborée d’un Terminator T-800 assemblé dans une usine qui n’a jamais été prévue pour être dans le film lui-même.

Une bande-annonce de la superproduction Spider-Man de 2002 comporte une séquence d’action spécialement conçue où des voleurs de banque qui s’échappent dans un hélicoptère et se font prendre dans une toile géante entre les deux tours du World Trade Center. Cependant, après les attentats du 11 septembre, le studio l’a retiré des cinémas.

L’une des bandes-annonces ‘spéciales’ les plus célèbres est celle utilisée pour le thriller Psycho des années 1960, dans lequel le réalisateur Alfred Hitchcock fait visiter le Bates Motel aux spectateurs, avant d’arriver à la fameuse douche. À ce moment, Hitchcock ouvre soudainement le rideau de douche pour révéler Vera Miles avec un hurlement qui nous glace le sang. Cette bande-annonce a été réalisée après la fin du tournage, Janet Leigh n’était plus disponible, Hitchcock a demandé à Vera Miles de porter une perruque blonde pour la séquence. Comme le titre ‘Psycho’ couvre instantanément la majeure partie de l’écran, le changement est passé inaperçu pendant des années.

La bande-annonce de ‘Femme Fatale‘ de Brian De Palma est aussi célèbre. En effet, elle montre l’intégralité du film en accéléré et termine par ces mots : ‘Vous n’avez pas tout saisi ? Recommencez

Qui réalise les bandes-annonces ?

Il y a des douzaines d’entreprises spécialisées dans la création de bandes-annonces de films à Los Angeles et à New York. La bande-annonce peut être créée par des agences (telles que The Cimarron Group, MOJO, The Ant Farm, Ben Cain, Aspect Ratio, Flyer Entertainment, Trailer Park, Buddha Jones) pendant que le film lui-même est monté en studio. Comme le film monté n’existe pas encore, le montage se fait à partir de rushes. Ainsi, le trailer peut contenir des séquences qui ne se trouvent pas dans la version finale du film. Le monteur de la bande-annonce et le monteur du film peuvent utiliser des prises différentes d’un plan particulier. Une autre technique courante consiste à inclure de la musique sur la bande-annonce qui n’apparaît pas sur la bande sonore du film. C’est presque toujours une exigence, car les bandes-annonces sont créées bien avant même que le compositeur n’ait été engagé pour la musique du film – parfois jusqu’à un an avant la date de sortie du film – alors que les compositeurs sont généralement les derniers créateurs à avoir travaillé sur le film.

Certaines bandes-annonces qui incorporent du matériel qui n’est pas dans le film sont particulièrement convoitées par les collectionneurs, en particulier les bandes-annonces pour les films classiques. Par exemple, dans une bande-annonce pour Casablanca, le personnage de Rick Blaine dit ‘OK, you asked for it!‘ avant de tirer sur le Major Strasser ; cette ligne de dialogue n’est pas dite dans le film final.

De la publicité commerciale trompeuse

Au fil des ans, il y a eu de nombreux cas où les bandes-annonces ont donné des représentations trompeuses de leurs films. Ils peuvent donner l’impression qu’une célébrité qui n’a qu’un rôle mineur dans le film est l’un des principaux membres de la distribution, ou donner l’impression qu’un film est plus rempli d’action qu’il ne l’est. Ces astuces sont généralement faites pour attirer un public plus large. Parfois, les bandes-annonces comprennent des séquences qui ne proviennent pas du film lui-même. Cela peut être un choix artistique, ou parce que la bande-annonce a été montée avant le montage final du film, mais à d’autres moments, c’est pour donner au public une impression différente du film.

Les bandes-annonces pourraient alors être trompeuses ‘pour le bien du spectateur’, dans le sens où un spectateur ne verrait habituellement pas un film en raison d’idées préconçues. Une Américaine a poursuivi le réalisateur de Drive parce que leur film ‘n’a pas tenu sa promesse de promo’ bien que son procès ait été rejeté. En août 2016, un avocat américain a tenté de poursuivre Suicide Squad pour fausse publicité pour manque de scènes avec le Joker (Jared Leto).

Comment faire une bande-annonce efficace ?

L’ambition principale de la réalisation de bandes-annonces est de transmettre une histoire intrigante qui suscite l’émotion du public. Les bandes-annonces racontent l’histoire d’un film d’une manière très condensée pour avoir un maximum d’attrait. Depuis des décennies que le marketing cinématographique est devenu une grande industrie, les bandes-annonces sont devenues des éléments publicitaires très soignés, capables de présenter même les films les plus médiocres sous un jour attrayant.

Certains des éléments communs à de nombreux trailers sont énumérés ci-dessous. Les bandes-annonces sont généralement composées de scènes du film dont elles font la promotion, mais elles contiennent parfois des scènes supprimées du film.

La plupart des bandes-annonces ont une structure en trois actes semblable à celle d’un long métrage :

  • Acte 1 : Elles commencent par un début (acte 1) qui énonce la prémisse de l’histoire.
  • Acte 2 : Le milieu (acte 2) pousse l’histoire plus loin et se termine généralement par un point culminant dramatique.
  • Acte 3 : Comporte généralement un morceau fort de ‘musique de signature’ (soit une chanson reconnaissable, soit une pièce orchestrale puissante). Ce dernier acte consiste souvent en un montage visuel de moments forts et émouvants du film et peut aussi contenir une partie de la distribution s’il y a des stars remarquables qui pourraient aider à vendre le film.

La voix off dans les bandes-annonces

La narration en voix off est parfois utilisée pour établir brièvement les prémisses du film et au besoin fournir des explications, bien que cette pratique ait diminué au cours des années qui ont suivi le décès de Don LaFontaine, artiste voix off. Comme la bande-annonce est un format très condensé, la voix off est un outil utile pour améliorer la compréhension de l’intrigue par le public.

Parmi les artistes de bandes-annonces les plus connus et les plus modernes, mentionnons Don LaFontaine, Hal Douglas, Mark Elliott, John Leader, Corey Burton, George DelHoyo, Peter Cullen, Morgan Freeman, Ashton Smith, Jim Cummings, John Garry, Tom Kane, Nick Schatzki, Ben Patrick Johnson, Tony Rodgers, Beau Weaver et Brian Cummings. Howard Strickling (pour MGM), Lou Marcelle (pour Warner Bros), Art Gilmore, Knox Manning, Reed Hadley, Les Tremayne (pour MGM), Fred Foy (pour MGM), Karl Weber (pour MGM) et Bob Marcato ont fait partie des artistes classiques en voix off dans les bandes annonces des années 1940, 1950 et 1960.

Les bandes-annonces hollywoodiennes de l’époque du cinéma classique étaient réputées pour leurs clichés tels que ‘Colossal’, ‘Stupendous’, etc. Certaines bandes-annonces ont utilisé des clichés de voix-off pour un effet satirique.

La musique

La musique aide à donner le ton et l’ambiance de la bande-annonce. Habituellement, la musique utilisée dans la bande-annonce ne provient pas du film lui-même (la musique du film n’a peut-être pas encore été composée). La musique utilisée dans la bande-annonce peut l’être :

  • Une musique composée pour un autre film
  • Une musique populaire ou bien connue, souvent choisie pour sa sonorité, l’adéquation ou l’absence d’un texte, ou simplement parce qu’on la reconnait facilement.
    La musique la plus souvent utilisée est O Fortuna mis en musique par le compositeur allemand Carl Orff dans la cantate Carmina Burana, ainsi que les œuvres de E.S. Posthumus et Beethoven. La musique populaire peut être choisie pour sa tonalité (hard rock pour un film d’action, pop plus légère pour une comédie romantique) ou pour établir un contexte.

  • Une musique en provenance d’une ‘bibliothèque’. Des musiques composées antérieurement pour être utilisée à des fins publicitaires par un compositeur indépendant. Il existe de nombreuses entreprises de musique de bandes-annonces qui produisent de la musique de bandes-annonces, certaines des plus connues sont Audiomachine, Two Steps From Hell, Immediate Music et X-Ray Dog ou SFX et des bibliothèques de musique comme celles de Moss Landing, Gerrit Kinkel Productions ou redCola.

  • Une musique spécialement composée. L’un des compositeurs de musique de bande-annonce les plus célèbres d’Hollywood, à qui l’on doit la voix musicale des bandes-annonces contemporaines, est John Beal, qui a commencé à écrire des bandes-annonces dans les années 1970 et, au cours d’une carrière de trente ans, a créé la musique originale pour plus de 2 000 films-annonces, dont 40 des meilleurs films à succès, tels que Star Wars, Forrest Gump, Titanic, Aladdin, Braveheart, Ghost, The Last Samurai et The Matrix.

Le casting

Parfois, le trailer va mettre en avant le nom des acteurs, du réalisateur ou des producteurs. Si le réalisateur ou le producteur est connu ou a déjà réalisé d’autres films populaires, ils méritent souvent d’être mentionnés. La plupart des bandes-annonces se terminent par un bloc avec des crédits, qui est une liste des acteurs principaux et de l’équipe. C’est la même liste qui apparaît sur les affiches et le matériel publicitaire imprimé, et qui apparaît habituellement à l’écran au début ou à la fin du film.

Quelle est la différence entre un trailer ‘Green Band’ et ‘Red Band’ ?

Les bandes-annonces ‘Red Band’ sont essentiellement des bandes-annonces de films classées R. Rated R désigne un symbole de classification des films en vigueur aux États-Unis, établi par la Motion Picture Association of America, signifiant Restricted : les mineurs (17 ans et moins) doivent être accompagnés d’un adulte. Ils sont conçus pour un public adulte et contiennent plus de sexe, de violence, de jurons et de scènes chargées d’émotion que les versions ‘Green Band’ qui sont approuvées pour tous les publics. Vous pouvez voir que vous regardez une bande-annonce ‘Red Band’ parce que l’avertissement MPAA apparaît devant un fond rouge. Et si vous en regardez un, vous êtes probablement sur internet. Les bandes-annonces à ‘Red Band’ sont créées pour le web, pas pour les salles de cinéma.

Tous les grands studios de cinéma ont des chaînes YouTube où ils offrent du matériel promotionnel pour leurs derniers films, y compris des entrevues avec des célébrités, des séquences en coulisses ainsi que les bandes-annonces ‘Red’ et ‘Green’. Les bandes-annonces à ‘Red Band’ sont censées se trouver derrière un ‘âge limite’, ce qui signifie que vous devez confirmer que vous avez 17 ans pour pouvoir les regarder. Mais dans la pratique, les remorques ‘Red Band’ sont librement accessibles à tous.

Qu’est ce qu’un Teaser ?

Les teasers sont des vidéos très courtes qui contiennent des extraits d’un film qui est encore en production. Il contient un minimum de détails sur le film. Le teaser peut mettre en évidence uniquement les parties les plus intriguantes du film. Comme leur nom l’indique, les teasers doivent piquer la curiosité des spectateurs, avec un minimum de dialogues et d’extraits du film, sans donner trop de contenu du film.

Ils sont souvent diffusés avant les bandes-annonces et contribuent à susciter l’enthousiasme du public. Les teasers sont très courts et peuvent durer moins d’une minute. Un des tout premiers teasers à être fait a été la publicité pour le film Idol Dancer qui est sorti en 1920. Dans le passé, les teasers étaient présentés juste avant la des films, environ une semaine plus tard. Aujourd’hui, les teasers sont publiés bien à l’avance, parfois même des mois ou des années avant que les dates de sortie officielles ne soient annoncées.

Quelle est la différence entre un Teaser et un Trailer ?

Quelle est la durée des teasers et des bandes-annonces ?

  • Les teasers sont censés être courts et peuvent durer de 13 secondes à une minute. La durée maximale d’un teaser est d’une minute.
  • Les bandes-annonces (trailers), par contre, peuvent durer entre une minute et deux minutes et trente secondes, ce qui est le règlement établi par (MPAA).

Quels sont les objectifs des teasers et des bandes-annonces ?

  • Les teasers ont pour but principal de piquer la curiosité public au sujet du film.
  • Les bandes-annonces ont un but légèrement différent, leur but principal est d’informer le public du film, elles diffusent beaucoup plus d’informations sur les acteurs et les rebondissements de l’intrigue. Elles donnent aux spectateurs une meilleure idée de ce qui les attend.

Quand est-ce que sont diffusés les teasers et les bandes-annonces ?

  • Les teasers sont créés beaucoup plus tôt que les bandes-annonces. Ils pourraient même être créés un an ou deux avant le début de la production d’un film. Il n’existe cependant pas de lignes directrices régissant la période de création.
  • Les bandes-annonces sont créées une fois la production du film terminée, d’où la possibilité de capturer plus de contenu.

Quels sont les lignes directrices des teaser et des bandes-annonces ?

  • Les teasers ne contiennent pas d’intrigue, ils ne font que mettre en valeur les caractéristiques divertissantes du film.
  • Les bandes-annonces contiennent l’intrigue et le contenu du film dès le début.

A quand remonte la première utilisation d’un teaser et d’une bande-annonce ?

  • Le premier teaser a été diffusé en 1920.
  • Le premier trailer a été utilisée en 1913. Les bandes-annonces sont plus anciennes que les teasers.

Détails du film

  • Les bandes-annonces présentent tous les détails du film, y compris le studio, les réalisateurs, la distribution, la cinématographie et les assistants réalisateurs.
  • Les teasers ne contiennent aucune information de ce type.

Quelle est la structure d’un teaser et d’une bande-annonce ?

  • Les teasers n’ont pas de structure dans leur composition. Ils comprennent les parties les plus intrigantes du film sans aucun arrangement.
  • Les bandes-annonces suivent généralement la structure en trois actes, c’est-à-dire que le contenu du début, du milieu et de la fin d’un film est composé d’un court clip.

Pour résumer :

  1. Les teasers et les trailers font connaître le film de différentes façons. Pour ce faire, les teasers piquent la curiosité des spectateurs pour mettre en valeur le film tandis que les trailers informent les spectateurs sur le contenu et l’intrigue.
  2. Les teasers sont de courts extraits qui peuvent durer moins d’une minute, tandis que les bandes-annonces durent au moins une minute et au plus deux minutes et demie.
  3. Aux États-Unis, les bandes-annonces sont réglementées par la Movie Picture Association of America.
  4. Les bandes-annonces sont créées à la fin de la production d’un film. Les teasers sont créées avant la production d’un film ou pendant le processus de production.
  5. Les bandes-annonces suivent une structure en trois actes qui comprend le début, le milieu et la fin du film. Les teasers capturent un extrait intense du film sans un arrangement pertinent.
  6. L’utilisation des bandes-annonces et des teasers remonte à près d’un siècle.

Les collectionneurs

Aux Etats-Unis, les contrats avec la National Screen Service exigeaient que les bandes-annonces soient retournées (aux frais du cinéma) ou détruites, mais ils n’exigeaient aucune preuve de destruction. Le marché des bandes-annonces a évolué à mesure qu’il est devenu évident que certaines d’entre elles avaient une valeur commerciale pour les collectionneurs. De nombreuses bandes-annonces de films comme la série Star Wars, dont on dit qu’elles ont été ‘détruites‘, ont été retirées de la destruction et vendues par le personnel des salles de cinéma. Comme un trailer coûtait environ 60 $ (estimation de 1981) et qu’ils étaient loués au cinéma pour 10 $, ces pertes ont amené le NSS à augmenter ses frais de location, ce qui a entraîné une diminution du nombre de bandes-annonces louées et présentées au public.

Il existe également des DVD ne contenant rien d’autre que des bandes-annonces de films.

La bande-annonce dans les jeux vidéo

À partir de la fin des années 1990 jusqu’au début des années 2000, des bandes-annonces de jeux vidéo ont commencé à être produites à mesure qu’elles devenaient plus populaires. Utilisées pour inciter les téléspectateurs à jouer au jeu, les bandes-annonces de jeu sont très utiles. Le contenu et le processus de production sont similaires à ceux des films.

Hideo Kojima (Metal Gear Solid, Death Stranding), un créateur de jeux fortement influencé par les films hollywoodiens, monte des bandes-annonces élaborées pour ses propres jeux. L’un des épisodes a radicalement changé la manière dont les studios et les éditeurs présentent en vidéo leurs nouveaux titres. Il s’agit de ‘Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty‘ sorti en 2002.

Julien Chièze, cofondateur du site Gameblog.fr explique dans ‘Metal Gear Solid : une œuvre culte de Hideo Kojima’ au sujet de la bande-annonce du jeu : ‘C’était incroyable. Toutes les heures, le salon s’arrêtait littéralement [il fait référence à l’E3 2000] et la foule convergeait vers les écrans géants pour revoir encore une fois ce trailer. D’expérience, c’est quelque chose que je n’avais jamais vécu auparavant et que je n’ai pas vu depuis.

Plusieurs types de bandes-annonces

TV Spots

Les spots télévisés sont des bandes-annonces pour les films diffusés à la télévision, ou les films à venir dans les salles, qui sont souvent raccourcis à 30-60 secondes. Ces bandes-annonces sont similaires aux bandes-annonces ‘Green band’ et ont un contenu ‘approprié’ pour la chaîne.

TV show trailers

Bien qu’elles ne soient pas répandues à l’origine à la télévision, les bandes-annonces d’émissions de télévision sont devenues une forme courante de publicité à la fin des années 2000. Il s’agit souvent de bandes-annonces faisant la promotion d’une nouvelle série télévisée, d’un épisode ou d’un évènement. Les bandes-annonces du prochain épisode d’une série télévisée sont souvent diffusées pendant ou après le générique de fin d’un épisode.

Fan-made trailers

Pour les films populaires, les fans font souvent leurs propres bandes-annonces. Il s’agit de vidéos non officielles réalisées par des fans qui utilisent l’audio ou la vidéo d’un film, d’une bande-annonce de studio, de techniques d’animation ou de scènes pour remplacer la vidéo de la bande-annonce officielle.

Book trailer

Une bande-annonce de livre est une publicité vidéo pour un livre qui utilise des techniques semblables à celles des bandes-annonces de films pour promouvoir les livres et encourager les lecteurs.

Les Trailers Awards

Chaque année, deux événements principaux récompensent des bandes-annonces exceptionnelles : Les Key Art Awards, présentés par The Hollywood Reporter, et les Golden Trailer Awards.

Re-cut trailer

Une bande-annonce re-coupée est une vidéo de mashup qui utilise des images d’un film ou de ses bandes-annonces originales pour créer un tout nouveau contexte ou un contexte différent de celui du matériel source original. Les mashups sont des bandes-annonces parodiques qui tirent leur humour d’une présentation erronée de films originaux : par exemple, un film avec une intrigue meurtrière est fait pour ressembler à une comédie, ou vice versa. Ils sont devenus populaires sur Internet en 2005.

L’exemple ci-dessous n’est pas une bande-annonce, mais reprend le principe du ‘re-cut trailer’. Ici le film ‘Les Bronzés’ devient un film d’épouvante.