Les biopics sont légions depuis un petit moment. Nombreuses sont les personnalités historiques à y être passé. Nous avons donc de nouveau le droit à un film centré sur Winston Churchill, valeureux Prime Minister durant la seconde guerre mondiale et symbole de la résistance contre l’occupation Nazi.

Ce n’est pas la guerre mon colonel !

Encore un énième film sur ce célèbre personnage vous allez me dire ? Certes, mais le long-métrage se concentre sur les évènements précédents l’opération Overlord de juin 1944. Deux jours fatidiques avant le débarquement. Deux jours cruciaux pour nos deux grands protagonistes que sont Churchill et Dwight D. Eisenhower dont le premier est marqués par les ravages de la première guerre mondiale.

Plus qu’un simple biopic, Churchill se concentre sur le côté psychologique de Churchill. Admirer un homme de cette stature en proie aux doutes, à la fragilité et à l’incertitude. La psychose d’un massacre similaire à celui de la première guerre mondiale inquiète notre homme au plus haut lieu.

Opposer à Einsenhower et à Montgomery, Churchill a cherché à dissuader les Alliés quant au débarquement en Normandie. Un épisode méconnu par la plupart et intéressant à analyser. C’est un morceau d’histoire ayant marqué notre civilisation. Le vieux lion en proie à son alcoolisme tentera de lutter face aux généraux sûrs d’eux. Comment ne pas avoir peur quand on a vécu Gallipoli et les Dardanelles ?

Tout y est bien retranscrit et ce biopic se dévore sans que l’on puisse voir le temps passer.

Et les acteurs ?

Brian Cox a le grand rôle. Il faut avouer que sa prestation est excellente. Maitrisé avec brio. Tous s’en sortent avec brio comme Miranda Richardson ou encore John Slattery. Très convaincant, cela nous aide à nous plonger corps et âme dans la préparation du plan du D-Day.

La mise en scène est impressionnante et luxueuse. Jonathan Teplitzky maitrise totalement son film de bout en bout. Le réalisateur de Burning Man délivre ici un film beau, intriguant et surtout intéressant. Que demander de plus ?

Conclusion ?

Churchill est un biopic haletant, intéressant et se concentrant sur deux jours fatidiques et ô combien déterminantes. Quoique l’on en dise, tout y est maitrisé de bout en bout que ce soit la mise en scène ou encore le jeu d’acteurs notamment celui de Brian Cox, jouant le vieux lion britannique.

Il vous sera difficile d’y décoller les yeux durant l’heure quarante-cinq que dure le film. Si la seconde guerre mondial et surtout Churchill vous intéresse, alors foncez, vous ne le regrettera pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.