Après un premier volet sortie en 2014, Keanue Reeves endosse une nouvelle fois le costume de John Wick avec un long-métrage sobrement nommé : John Wick – Chapitre 2. Le film tient-il toutes ses promesses ? Arrive-t-il à nous surprendre une fois encore ? Tant de questions trouvant réponses dans la critique plus bas.

Une journée en enfer !

John Wick a toujours autant soif de vengeance. La scène d’ouverture du film nous le montre très bien d’ailleurs. Alors que la peur concernant le scénario du film et son renouvellement planait, tout est balayé par l’intrigue proposée. Haletante et riche en rebondissements.
Les bases du premier volet étant là, le scénario peut se concentrer sur le background des personnages et de l’univers. Nous en apprenons plus sur le monde des tueurs et des services proposés par le Continental, où je vous le rappelle, il y est formellement interdit d’y faire affaire sous peine de se voir infliger de lourdes sanctions.

Trêve de mondanité et revenons à ce qui nous intéresse : l’intrigue. Jonathan Wick s’est une nouvelle fois retiré du monde des affaires pour profiter du reste de ses jours en toute tranquillité… accompagné d’un nouveau chien n’ayant pas de nom, contrairement à Daisy dans le premier volet. John savoure tranquillement sa (re)nouvelle vie quand une dette vient sonner à sa porte.
Un certain Santino frappe à la porte de notre héros pour lui demander de régler sa dette. En effet, ce dernier l’a aidé à venir à bout de Viggo et Iosev. John, fidèle à son nouveau mode de vie, refuse tout d’abord l’offre de Santino – c’est une violation des règles émises par le Continental, toute dette doit être effacée.

John va donc l’apprendre à ses dépens et reprendre le costume ainsi que les armes pour venir à bout de son contrat mais aussi pour remettre de l’ordre dans sa vie.

John-Wick-Chapter-2-2016-Movie-Picture-01

Chaque balle compte !

Chad Stahelski livre ici un film à mille lieux de ce que pouvait offrir le premier volet. John Wick 2 est bien (bien) plus violent. Bien plus d’armes à feux et de combats au corps-à-corps. Mentions spéciales aux prestations de Ruby Rose (garde du corps muette implacable) et à Common (un tueur à la hauteur de Jonathan).

Mais je tiens à le dire : âme sensible, s’abstenir. Le long-métrage tourne à 1000 à l’heure et il ne fait pas de cadeau. Surtout que l’on retrouve ici un Keanu Reeves au top de sa forme et l’univers et réellement travaillé.

Nous comprenons mieux les rouages et les services offerts par le Continental. Sans compter sur différentes familles se disputant New-York. Winston est toujours présent et quand Wick se rendra à Rome, il tombera sur un Franck Nero en gestionnaire de la filiale italienne du Continental.
Le film est haletant, sanglant, époustouflant. Il bat sans conteste le premier volet. Les chorégraphies sont très belles, cela donnerait presque l’impression de voir un film asiatique à la sauce Donnie Yen. La violence n’aura jamais été aussi belle.

Qu’en penser ? Faut-il aller le voir ?

C’est la grande question. Mais me concernant, car il est dur d’être totalement objectif, John Wick 2 est un film à voir, seulement et bien sûr seulement si vous avez vu le premier volet car comme le nom du film l’indique, c’est le chapitre 2. L’histoire reprend tous les événements passés pour étoffer les zones d’ombre.

Cependant, si la violence n’est pas votre fort, et si vous ne supportez pas de voir des gens mourir toutes les 30 secondes alors le mieux est de passer votre tour. Mais si vous recherchez une expérience survoltée et un Keanu Reeves au sommet de sa forme alors n’hésitez pas une seule seconde. Sachez qu’en plus de cela, Laurence Fishburne est présent dans le film pour un petit retour du duo Neo / Morpheus.

Conclusion

John Wick 2 est tel une balle de .45 ACP : violente, sans merci et faisant énormément de dégâts. Le film offre 2h de pure violence tel un The Raid de Gareth Evans. La mise en scène permet de se délecter de combat titanesque entre Reeves et les différents opposants qu’il rencontre au cours de son périple.
Il faudra cependant patienter jusqu’au 22 février pour courir en salle découvrir John Wick 2. Mais si vous avez aimé le premier, vous allez l’adorer. Mais si on peut retenir une chose, c’est qu’un nouveau volet devrait voir le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.